:::: MENU ::::
info plomberie

Des informations sur la plomberie… Et des plombiers

Changer le joint de votre baignoire (ou de votre évier)

  • 30 nov 2013
  • 0
Pose de joint sur une baignoire
Conseil de plomberie

Changer le joint de votre baignoire (ou de votre évier)

Un joint d’évier, de douche ou de baignoire n’est pas éternel, et quand les moisissures (souvent incontournables dans les salles d’eau après quelques années de pose) ou les premières manifestations d’usure apparaissent (à l’origine d’infiltrations d’eau puis de dégradations), il devient primordial de le changer, ne serait-ce que pour continuer à garantir l’étanchéité (sans compter que des joints noircis ne sont pas très esthétiques)! D’autant qu’avec un peu de matériel et de patience, changer un joint est un jeu d’enfant… pour un résultat quasi professionnel.

Le matériel de base pour bien changer les joints de ses sanitaires

Pour obtenir de beaux joints, il faut investir dans quelques produits et accessoires indispensables :

  • un cutter/lisseur (ou éventuellement un simple cutter)
  • un pistolet
  • du ruban adhésif de marquage
  • du mastic sanitaire ou du silicone pour joints
  • du dissolvant pour joints ou du gel spécial (si les joints se détachent difficilement et qu’il reste des résidus)
  • de l’alcool ménager à 70°
  • une éponge et un vieux chiffon propres

Les bricoleurs avertis peuvent parfois se contenter d’un cutter et d’un pistolet à silicone pour joints… mais pour les néophytes, le résultat n’est pas toujours au rendez-vous !

Changer ses joints : mode d’emploi

Avant de débuter votre séance de bricolage, assurez-vous que la surface à rénover est propre et sèche… et que vous avez à proximité tout le matériel nécessaire.

  1. Positionnez la pointe du cutter/lisseur sur le joint à changer, puis faites tout le tour de votre baignoire, douche ou évier en appuyant doucement pour le décoller sans le déchirer en petits lambeaux.
  2. Retirez les bouts de vieux joints et s’il reste des résidus, appliquez un gel ou frottez avec un dissolvant spécial. Le gel s’applique en couche épaisse et nécessite une pose d’une demi-heure, tandis qu’un chiffon imbibé de dissolvant a une action immédiate.
  3. Grattez ensuite les résidus dissous avec le côté raclette du cutter/lisseur.
  4. Nettoyez avec une éponge imbibée d’alcool ménager, afin que la surface soit propre.
  5. Afin d’obtenir des joints nets et sans bavure, collez de chaque côté de la zone à siliconer ou à mastiquer un ruban adhésif, afin de bien délimiter la surface.
  6. À l’aide du pistolet, déposez le mastic sanitaire ou le silicone pour joints, de manière uniforme.
  7. Humidifiez le côté lisseur du cutter, et retirez délicatement le surplus de matière (vous pouvez également utiliser votre doigt préalablement humidifié), sans trop appuyer.
  8. Retirez ensuite le ruban adhésif, et laissez sécher les joints avant toute nouvelle utilisation de votre sanitaire.

Une fois secs, les joints ne doivent idéalement pas présenter de cloques (disgracieux mais généralement sans conséquence), et encore moins de décollement (signe qu’ils ont été posés sur un support humide ou mal nettoyé, et ne seront pas parfaitement étanches). Mieux vaut donc prendre son temps pour s’assurer un résultat parfait.

Laisser un commentaire

  • This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.

Besoin d'un plombier près de chez vous ? Trouver un plombier